Le blog du cheval et de l’equitation : Santé, élevage, courses, équipements Elevage Nourriture pour chevaux – calcule correctement la quantité de nourriture

Nourriture pour chevaux – calcule correctement la quantité de nourriture


Nourriture pour chevaux - calcule correctement la quantité de nourriture

Il n’est pas si facile de calculer la quantité d’aliments dans l’alimentation des chevaux, ainsi que de calculer la composition optimale pour nourrir le cheval.

Quel cavalier n’a pas encore posé la question: Quelle nourriture devrais-je nourrir mon cheval? Quelle est la taille des portions? Dois-je aussi donner des aliments concentrés? Les réponses sont différentes pour chaque cheval, car beaucoup doit être considéré.

Nourriture pour chevaux: afin de calculer la quantité correcte de nourriture, le cavalier doit tenir compte de nombreux points

Pour calculer avec précision la ration quotidienne d’aliments pour chevaux, divers facteurs doivent être pris en compte: race et type de cheval, âge et condition du cheval, taille, santé, tempérament et charge de travail. Le cavalier doit bien évaluer l’état actuel du fourrage: le cheval est-il maigre, maigre, normal, gras ou peut-être même trop épais?

En pratique, le coureur estime le poids et l’état de la maladie. Cela se traduit par l’exigence de maintenance. Le besoin augmente avec le travail ou si la musculature du cheval doit encore être renforcée. Le rapport entre le fourrage grossier et l’aliment concentré est défini, puis la ration peut être calculée.

Alimentation pour chevaux: calculer correctement la quantité de nourriture

La quantité quotidienne de nourriture pour un cheval en phase de maintenance et facile à travailler représente environ 2,5% de son poids corporel. Le fourrage grossier devrait représenter environ la moitié de la ration quotidienne. Si le cheval a un poids insuffisant, il est supposé calculer la quantité de nourriture de 2,8% de son poids, le fourrage grossier ne pouvant jamais être inférieur à la moitié. Chez un quadrupède obèse, seuls 60 à 70% environ des besoins nutritionnels doivent être nourris, calculé à partir du poids normal, de sorte que le cheval diminue. La quantité de nourriture doit être réduite très soigneusement et lentement afin d’éviter tout problème de santé.

Découvrez la composition optimale pour l’alimentation du cheval

Selon les besoins du cheval, l’alimentation concentrée est ajustée et la quantité appropriée de ration. Les besoins sont plus grands pour un travail plus lourd ou pour les chevaux qui développent leurs muscles que pour leur entretien. Dans une ration pour cheval de 500 kg de poids lourd et de 1,60 cm de large, bien travaillée, la proportion de fourrage grossier est de 55 à 65% et la teneur en concentré de 35 à 45%. Cela peut aller de 6,5 à 8 kg sous forme de foin ou de luzerne (luzerne) et de 4,5 à 5 kg d’ aliments concentrés / supplémentaires . La luzerne est déjà riche en minéraux, protéines et vitamines.

Pour les chevaux avec des travaux légers et des pâturages, il n’ya généralement pas besoin de nourriture supplémentaire. Si le travail augmente ou diminue vers la fin de l’été, il peut être nécessaire de nourrir le contenu en éléments nutritifs de l’herbe. Il convient également d’envisager un cheval souffrant de fourbure, de diabète ou de maladies telles que l’arthrose .

Aliments pour chevaux: le calcul exact de la quantité d’aliments concentrés / minéraux est important

Si le concentré est sélectionné, le cavalier doit prêter une attention particulière aux réactions, aux changements possibles du cheval et changer le montant du cadeau ou changer de fabricant. Si le cheval reçoit trop de nourriture énergétique, il devient hyperactif, l’énergie en excès est stockée sous forme de graisse. Cela peut même être dangereux, car une trop grande quantité de glucides affecte le métabolisme et peut entraîner une fourbure. Les aliments concentrés / suppléments / minéraux sont considérés comme des aliments de haute qualité et distribués en plusieurs petites portions tout au long de la journée.

Le calcul de la bonne quantité d’aliment – l’addition d’huile doit être prise en compte

De plus, de l’huile végétale peut être ajoutée car l’huile convertit mieux l’alimentation en énergie. Si le cheval a un besoin énergétique très élevé, par exemple avec un rendement de travail élevé, il peut être utile de nourrir chaque jour une ration d’huile de maïs ou de soja. L’huile de cumin noir convient également très bien en raison de sa teneur élevée en acides gras oméga-3 et oméga-6. L’huile de lin est tout aussi appropriée pour être mélangée à la nourriture. L’administration d’ aliments minéraux consiste alors à réduire quelque chose et à le remplacer par l’alimentation d’une quantité correspondante de foin.

Les détails de la ration alimentaire sont montrés très simplifiés, dans le commerce, il n’y a pas seulement de la littérature technique, mais aussi des programmes informatiques pour le calcul exact de ce sujet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *